Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Pour nous contacter |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  
 
 

Salle des médias

Pour nous contacter

Sanofi Canada

2905, Place Louis-R.-Renaud
Laval (Québec)
H7V 0A3

Demandes des médias

(514) 856-3860
Sans frais : 1 877 904-2667

Catherine Cunningham 

Chef, Communications d'entreprise et de marques
(514) 956-6120

Renseignements généraux

(514) 956-6200
1-800-363-6364

Communiqués

Le mieux-être n'est pas l'objectif premier des régimes de soins de santé

3 juin 2014

Seulement 36 % des promoteurs de régimes reçoivent régulièrement une analyse des données sur les réclamations fournies par leur compagnie d'assurance

79 % des promoteurs de régimes de soins de santé se tournent vers leur fournisseur pour les aider à élaborer un régime

MONTRÉAL, le 3 juin 2014 /CNW Telbec/ - Des nouvelles données éloquentes tirées du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé indiquent que les promoteurs de régimes collectifs (les employeurs) sont mal outillés pour mettre au point des régimes qui répondent aux besoins éventuels de leurs employés.  Plus d'un employé sur deux (53 % des participants au sondage) déclare souffrir d'au moins une maladie chronique, les baby-boomers demeurant le groupe d'âge le plus important de la population active.  Leurs besoins diffèrent considérablement de ceux des employés plus jeunes, de la génération Y, qui entrent sur le marché du travail et recherchent des régimes différents et plus souples.

Les régimes de soins de santé sont importants aux yeux des employés
S'il est vrai que les régimes collectifs de soins de santé sont importants pour toutes les générations d'employés, puisque quatre participants sur cinq (78 %) ont déclaré que le régime collectif est un facteur important dans le choix de leur emploi (76 % pour la génération Y; 80 % pour les baby-boomers), seulement la moitié (52 %) des promoteurs de régimes indiquent que leurs régimes ont pour objectif premier de garder les employés en bonne santé et favoriser leur productivité.

« De plus en plus, les participants à un régime collectif se tournent vers leur lieu de travail pour subvenir à leurs besoins en ce qui a trait à leur santé », a déclaré Pierre Marion, Directeur principal, Ventes et relations avec la clientèle, Croix Bleue Medavie. « Les efforts actuels en matière de réduction des coûts créent un écart entre la perception des participants et celle des responsables et des fournisseurs* du régime collectif de soins de santé. »

Les promoteurs de régimes de soins de santé n'analysent pas les données
Les résultats du sondage révèlent qu'il y a quelques problèmes de communication entre les promoteurs et les fournisseurs de régimes collectifs.  D'abord, seulement un tiers (36 %) des employeurs ont déclaré recevoir et analyser régulièrement les données de réclamations de leur compagnie d'assurance ou de leur conseiller afin de mieux comprendre comment est utilisé leur régime.  Un autre 20 % des employeurs ont dit recevoir ce type de données de temps en temps seulement.  Le second problème, c'est que parmi ceux qui reçoivent ce type de données, seule la moitié (49 %) s'en sert pour apporter des améliorations ciblées à leur régime.

« Nous estimons que la santé des Canadiens en général bénéficierait de meilleurs partenariats, d'échanges d'information et d'analyses de données », explique Jon Fairest, président-directeur général de Sanofi Canada.  « Le même principe s'applique aux employeurs et aux fournisseurs de régimes de soins de santé.  En se regroupant et en fixant des objectifs pour optimiser la santé et la productivité, les promoteurs de régimes collectifs tireraient avantage d'une diminution du taux d'absentéisme, d'une meilleure productivité et d'une force de travail dévouée qui participe à la réussite de l'entreprise. »

L'absentéisme reste un problème majeur 
Les données publiées par Le Conference Board du Canada indiquent que l'absentéisme a coûté 16,6 M$ aux entreprises canadiennes en 2012.   Malgré ce chiffre élevé, seulement quatre employeurs sur dix (40 %) ont déclaré suivre de près le taux d'absentéisme au travail et seulement 17 % collaborent officiellement avec leur compagnie d'assurance ou leur conseiller en avantages sociaux pour analyser les données sur l'absentéisme ou les réclamations d'invalidité.   En effet, 70 % des employeurs ne connaissent pas le taux d'absentéisme de leur entreprise pour l'année précédente.

Si les employeurs expriment le désir d'offrir à leurs employés un régime qui assure leur bien-être, il n'en reste pas moins que les résultats du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé indiquent qu'il est grand temps de se pencher sérieusement sur ces questions.  De fait, 79 % des promoteurs de régime estiment que leur compagnie d'assurance et (ou) leur conseiller en avantages sociaux devraient jouer un rôle plus important dans leurs activités visant à assurer le bien-être des employés.  Quand on leur a demandé qui d'autre devrait les aider avec leurs programmes de mieux-être, de santé globale et de prévention des maladies en milieu de travail, 64 % des employeurs ont désigné les professionnels de la santé, et 52 %, le gouvernement.

« Pour les employeurs, en parlant de régime collectif de soins de santé, il est difficile de parler d'autre chose que de compressions de coûts, poursuit Jon Fairest, mais cet objectif ne répond malheureusement pas aux besoins des employés en matière de bien-être.  Il serait plus sensé, autant pour favoriser l'engagement des employés que pour rester compétitif, d'adopter une approche stratégique qui intègre les programmes de santé et de mieux-être aux stratégies commerciales, et cette approche devrait se fonder sur les données et les besoins particuliers des employés. »

*Fournisseurs de régime de soins de santé = les compagnies d'assurance, les conseillers en avantages sociaux et courtiers

Méthodologie du sondage :
L'édition 2014 du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé a été réalisée par le groupe de recherche en de marketing Rogers Connect au nom de Sanofi Canada. Le sondage s'est déroulé en ligne, du 6 au 13 janvier 2014. En tout, un échantillon national de 1 502 participants principaux à un régime collectif de soins de santé ont répondu au sondage. Les données ont été pondérées de telle sorte que la répartition en fonction de l'âge, du sexe et du lieu de résidence reflètent la population adulte selon les données du recensement de 2006. Ce sondage a été effectué en même temps qu'un autre sondage en ligne auprès de 500 promoteurs de régimes de partout au pays afin d'obtenir le point de vue des employeurs sur le sujet.

Au sujet du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé
Le Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé est le plus important sondage effectué au Canada sur les régimes de soins de santé.  Depuis de nombreuses années, il permet de recueillir des renseignements sur l'opinion, les inquiétudes et les comportements des participants aux régimes collectifs de soins de santé. Ce sondage de référence, qui en est à sa 17e édition, continue de donner voix à plus de 1 500 participants aux régimes collectifs et nous sommes très fiers de souligner que les promoteurs de régime ont été plus nombreux que jamais à y répondre : 500, cette année.

Cette étude n'aurait pas été possible sans le soutien de Sanofi Canada ni celui de Desjardins Assurances, de la Financière Manuvie, de la Croix Bleue Medavie, de la Great-West, compagnie d'assurance-vie, de Green Shields Canada et de la Financière Sun Life.

Note à l'éditeur : Le Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé peut être téléchargé à partir du site Web www.sanofi.ca.

À propos de Sanofi
Sanofi est un leader mondial et diversifié du secteur de la santé qui recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques axées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans le domaine des soins de santé grâce à sept plateformes de croissance : la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les produits innovants, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et le nouveau Genzyme. Sanofi est cotée en bourse à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Les sociétés Sanofi du Canada regroupent Sanofi Canada (produits pharmaceutiques), Sanofi Pasteur (vaccins), Sanofi Santé grand public (santé et beauté), Genzyme (maladies rares) et Merial (santé animale). Collectivement, ces sociétés emploient plus de 1 700 personnes dans tout le pays. En 2013, les sociétés Sanofi ont investi 125.1 millions de dollars en recherche et développement au Canada, stimulant la création d'emplois, les échanges commerciaux et les occasions d'affaires à l'échelle du pays.

Suivez Sanofi Canada sur Twitter @SanofiCanada.

SOURCE Sanofi Canada

Pour plus de renseignements:

Sanofi Canada
Catherine Cunningham
Tél. 514-956-6120
Catherine.cunningham@sanofi.com

NATIONAL Relations publiques
Kristin Gable
Tél. : 514-843-2378
kgable@national.ca