Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Pour nous contacter |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  
 
 

Salle des médias

Pour nous contacter

Sanofi Canada

2905, Place Louis-R.-Renaud
Laval (Québec)
H7V 0A3

Demandes des médias

(514) 856-3860
Sans frais : 1 877 904-2667

Catherine Cunningham 

Chef, Communications d'entreprise et de marques
(514) 956-6120

Renseignements généraux

(514) 956-6200
1-800-363-6364

Communiqués

Les employeurs canadiens sous-estiment la proportion de leur effectif qui est atteint d'une maladie chronique et son incidence

13 juin 2018

Source : Sanofi (EURONEXT : SAN) (NYSE : SNY)

  • Les trois quarts des employeurs sont préoccupés par l'incidence des maladies chroniques qui ne sont pas prises en charge.
  • Les deux tiers (66 %) des employés canadiens accepteraient de recevoir de l'information personnalisée en fonction de leurs demandes de règlement

TORONTO, le 13 juin 2018 /CNW Telbec/ - La 21e édition du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé des travailleurs canadiens bénéficiant d'un régime de soins de santé offert par leur employeur (les participants) et des entreprises offrant à leurs employés un régime de soins de santé (les promoteurs) indique que, bien que 58 % des participants sondés déclarent avoir au moins une maladie chronique, les promoteurs sous-estiment la proportion de leur effectif qui est concerné (29 %). Les trois quarts des promoteurs (77 %) indiquent qu'ils sont préoccupés par l'incidence des maladies chroniques qui ne sont pas prises en charge sur la productivité de leur effectif.

Logo : Sanofi Canada (Groupe CNW/Sanofi Canada)

Cependant, les deux groupes sont ouverts à de nouveaux avantages sociaux en ce qui concerne la prise en charge des maladies chroniques, avec une vaste majorité de participants (66 %) qui accepterait que leurs fournisseurs d'avantages sociaux analysent les données de leurs demandes de règlement afin de générer des communications personnelles et ciblées. Une proportion similaire de promoteurs (64 %) est intéressée par un tel service offert par leur fournisseur d'avantages sociaux.

L'incidence des maladies chroniques et le désir de nouveaux avantages sociaux 

  • Cinquante-huit pour cent des participants sondés déclarent avoir au moins une maladie chronique, pourtant, les promoteurs estiment que seulement 29 % de leur effectif est concerné.
  • Un peu plus de la moitié des promoteurs (58 %) affirment recevoir des analyses de données des demandes de règlement qui déterminent les principaux problèmes de santé, mais seulement 19 % affirment recevoir régulièrement de tels rapports.
  • Près de la moitié des employés atteints d'une maladie chronique (47 %) ont dû s'absenter du travail ou ont trouvé leur travail plus difficile en raison de leur maladie; cette proportion grimpe à 72 % pour ceux ayant un problème de santé mentale comme la dépression ou l'anxiété.
  • Quatre-vingt-quatre pour cent des participants qui souffrent d'une maladie chronique aimeraient en savoir davantage sur leur état de santé et les traitements disponibles; 79 % des promoteurs aimeraient que leur régime de soins de santé soutienne davantage les participants qui souffrent de maladies chroniques.

Les communications ciblées sont accueillies favorablement

  • Soixante-six pour cent des participants accepteraient de recevoir de l'information sur des questions de santé en fonction de leur utilisation des avantages sociaux (p. ex., les médicaments qu'ils prennent).
  • Les promoteurs expriment des points de vue semblables : 64 % d'entre eux sont intéressés par de l'information sur la santé ciblée que leur assureur pourrait offrir aux participants consentants.
  • Les participants disent vouloir avant tout recevoir de l'information ciblée sur les médicaments qu'ils prennent (52 %), les professionnels de la santé ou les spécialistes locaux recommandés et la prise en charge de leurs problèmes de santé (47 %).

Le stress fait des ravages

  • Un participant sur trois (33 %) dit avoir ressenti un niveau élevé de stress pendant une journée typique au cours des trois derniers mois, une proportion qui augmente à 50 % chez les répondants qui sont en mauvaise santé financière.
  • Les principales sources de stress sont : les finances personnelles (38 %), la charge de travail (37 %) et l'équilibre travail-vie personnelle (31 %).
  • Vingt-six pour cent des participants ont pris congé ou quitté le travail plus tôt en raison du stress au cours de la dernière année, ce qui représente 13,8 jours de congé complets ou partiels en moyenne.

Le cannabis thérapeutique : les avis sont partagés

  • Soixante-quatre pour cent des participants sont d'accord pour dire que le coût du cannabis (ou marijuana) thérapeutique, lorsqu'il est autorisé par un médecin, devrait être couvert par leur régime de soins de santé.
  • Les promoteurs sont beaucoup plus indécis : 34 % souhaiteraient que leur régime couvre le cannabis thérapeutique (dont 8 % affirment qu'il le fait déjà); 34 % ne veulent pas qu'il soit couvert et 32 % ne le savent pas ou sont incertains.

Autres sujets abordés

Les participants et les promoteurs ont chacun répondu à plus de 50 questions posées lors du sondage de cette année portant sur un large éventail de sujets notamment : Perceptions de la qualité des régimes de soins de santé • Ce qui compte le plus : couverture pour les coûts habituels ou imprévus • Nombre moyen de demandes de règlement pour des médicaments sur ordonnance, soins dentaires et services paramédicaux • Estimation par les participants des coûts du régime d'assurance médicaments • Qualité des communications aux participants • Principales préoccupations des promoteurs concernant leurs régimes de soins de santé • Incidence des plafonds prévus par le régime d'assurance médicaments • Incidence des régimes à la carte et des comptes de soins de santé • Importance des objectifs précis pour les régimes de soins de santé • Comportements des participants pour effectuer le suivi de leur santé • Tests de dépistage des risques personnels • Programmes de vaccination contre la grippe en milieu de travail • Tendances quant aux programmes de promotion du mieux-être au travail

Le rapport complet est accessible sur le site Web de Sanofi Canada, à l'adresse www.sanofi.ca. Le rapport de cette année comprend également les « dix appels à l'action » pour les promoteurs et leurs fournisseurs d'avantages sociaux.

À propos du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé

Le Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé est le plus important sondage sur les régimes de soins de santé au Canada; il s'intéresse aux opinions, préoccupations et comportements des employés et des employeurs ayant des régimes de soins de santé. L'édition 2018 du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé a été menée par le Groupe de recherche de TC Media pour le compte de Sanofi Canada. Le sondage a été réalisé en ligne en janvier 2018. Un échantillon national de 1 503 participants principaux à un régime collectif de soins de santé a répondu au sondage. Les données ont été pondérées de telle sorte que la répartition en fonction de l'âge, du sexe et du lieu de résidence reflète la population adulte selon les données du recensement de 2016. Ce sondage a été effectué conjointement avec un autre sondage en ligne, mené en janvier lui aussi auprès de 502 promoteurs de régime de soins de santé de partout au pays. Les données ont été pondérées de façon à refléter la répartition géographique exacte de l'entreprise, ainsi que la taille de cette dernière selon Industrie Canada.

À propos de Sanofi

La vocation de Sanofi est d'accompagner celles et ceux confrontés à des difficultés de santé. Entreprise biopharmaceutique mondiale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies avec nos vaccins et proposons des traitements innovants. Nous accompagnons tant ceux qui sont atteints de maladies rares, que les millions de personnes souffrant d'une maladie chronique.

Sanofi et ses plus de 100 000 collaborateurs dans 100 pays transforment l'innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

Les sociétés Sanofi au Canada emploient plus de 2 000 personnes. En 2017, nous avons investi 131,4 millions de dollars en R et D au Canada, stimulant la création d'emplois, les échanges commerciaux et les possibilités d'affaires à l'échelle du pays.

Suivez-nous sur Twitter à @SanofiCanada et sur YouTube.

Sanofi, donner toute sa force à la vie

Citations à l'appui :

« Chez Sanofi Canada, nous sommes fiers d'être un partenaire de longue date offrant des perspectives clés qui contribuent à faire évoluer l'auto-prise en charge de la santé depuis le lancement du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé en 1997. Nous avons été témoins de changements importants dans le monde du travail canadien au cours des 21 dernières années, mais la valeur que les employés accordent à leurs régimes de soins de santé est demeurée constante. Nous partageons tous une vision : améliorer la santé et la productivité de la main-d'œuvre canadienne, pour ainsi contribuer à assurer la viabilité de notre système de santé. »
Niven Al-Khoury, présidente, Sanofi Canada.

« Il peut y avoir une énorme différence entre l'efficacité de vos communications et l'efficacité avec laquelle l'information est reçue... Nous devons passer à des méthodes « juste à temps » pour permettre aux employés de découvrir rapidement les avantages sociaux auxquels ils ont droit et éviter qu'ils supposent qu'un service en particulier n'est pas offert simplement parce qu'ils ont oublié. »
Adrian Ebrahimi, conseiller, Développement des affaires, SSQ Assurance

« Les participants souffrant d'une maladie chronique voient régulièrement leur pharmacien pour renouveler leurs ordonnances. Maintenant que les pharmaciens peuvent en faire davantage grâce à l'élargissement de leur champ de pratique et qu'ils disposent d'outils de santé numériques améliorés, nous avons une réelle possibilité d'améliorer la santé de la population et de mobiliser davantage les patients. »
Rachel Huckle, vice-présidente principale, santé et mieux-être, Pharmaprix

« Certains participants se préoccupent encore de la protection des données, mais un grand nombre d'entre eux commencent à reconnaître l'utilité de communications ciblées appropriées. Il y a cinq ans, quand nous discutions avec les clients de l'envoi de renseignements ciblés en fonction de renseignements sur leur santé, nous essuyions un refus catégorique. Maintenant, la situation évolue et les assureurs s'appuient sur la technologie pour intégrer les communications ciblées au soutien à la prise en charge des maladies chroniques. »
Barb Martinez, chef des services professionnels, Solutions en avantages sociaux, Great-West, compagnie d'assurance-vie

« Nous encourageons certains promoteurs à retarder le déploiement de stratégies de mieux-être supplémentaires afin qu'ils puissent prendre le temps de déterminer des objectifs et d'évaluer leurs fondements sur le plan de la culture et du leadership. Il peut s'avérer avantageux de mettre certaines activités en attente et de concentrer davantage les efforts à l'interne. »
Jennifer Elia, vice-présidente adjointe, Gestion santé intégrée, Financière Sun Life

« Aider les promoteurs à définir clairement leurs objectifs afin d'améliorer les résultats associés à leur régime de soins de santé fait partie des services les plus importants que peuvent offrir les assureurs et les conseillers, car ces résultats auront une incidence directe sur la réussite de l'entreprise. »
Marc Bertossini, directeur principal, commercialisation, Assurance pour les groupes et les entreprises, Desjardins Assurances

 

SOURCE Sanofi Canada

Pour plus de renseignements: Relations avec les médias : Andrew Ross, Cabinet de relations publiques NATIONAL, 514 843-2373, aross@national.ca