Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Pour nous contacter |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  
 
 

Salle des médias

Pour nous contacter

Sanofi Canada

2905, Place Louis-R.-Renaud
Laval (Québec)
H7V 0A3

Demandes des médias

(514) 856-3860
Sans frais : 1 877 904-2667

Catherine Cunningham 

Chef, Communications d'entreprise et de marques
(514) 956-6120

Renseignements généraux

(514) 956-6200
1-800-363-6364

Communiqués

Défi BioGENEius Sanofi Canada, édition 2014

Célébrer 21 ans de valorisation de la jeunesse scientifique

31 mars 2014

Montréal, QC, 31 mars 2014 – Dans le cadre de la finale régionale du défi BioGENEius Sanofi Canada, qui eut lieu jeudi le 27 mars dernier à l’Agora Morris et Rosalind Goodman du Pavillon Jean-Coutu de l’Université de Montréal, trois prix furent offerts aux équipes les plus méritantes.

Le premier prix fut offert à Julien Sénécal, un étudiant de 2e année du Collège Jean-De-Brébeuf, qui a utilisé Le système CRISPR/Cas9, provenant de la bactérie Streptococcus pyogenes, afin d’inhiber la réplication du VIH-1. Selon ses résultats, Cas9 se voit être un outil prometteur en regard de nouveaux traitements pour le VIH. Son projet a été déterminé grand gagnant dû à la qualité de sa présentation ainsi qu’à l’aspect novateur de ses démarches.

Le second prix fut remis à Nivatha Balendra, une étudiante de deuxième année du collège Marianopolis qui a tenté de trouvé une solution au problème de pollution d’eau causée par les déversements de pétrole. Elle tente de trouver une alternative aux produits chimiques qui constituent la méthode la plus utilisée actuellement et stipule que les trois souches de P. fluorescens (NB1, NB5, NB4) et leurs variantes génétiques seront sans doute utile à l'avenir de la biorestauration.

Le troisième prix fut attribué à Eugène Brailovski du Collège Jean-De-Brébeuf, qui s’intéressait au fait qu’à la suite d’une angioplastie pour traiter l’athérosclérose, des complications liées à une mauvaise fixation de tuteurs cardiaques (stents) et à une thrombose peuvent survenir. Cette étude propose donc un revêtement couche-par-couche permettant la combinaison des propriétés de l’héparine, qui  diminue l’agrégation plaquettaire, et de la poly-d-lysine, qui favorise l’endothélialisation.

Le Projet SEUR, organisme parrainé par l’Université de Montréal, a comme mission de favoriser, chez les jeunes du secondaire et du CÉGEP, la poursuite du cursus scolaire, l’appropriation d’une culture scientifique, la sensibilisation aux carrières techniques et scientifiques ainsi que l’éveil aux études supérieures. Mis sur pied en 2000, l’organisme propose différentes activités : conférences dans les écoles secondaires, rencontres spécialisées avec un professionnel ou un chercheur, mentorat auprès des jeunes en démotivation scolaire, accompagnement de groupes d’élèves dans les entreprises et séjours d’exploration des perspectives d’études et de carrières sur le campus universitaire.

Le Défi BioGENEius Sanofi Canada (DBSC) est un concours pancanadien qui, depuis les 21 dernières années, vise à sensibiliser les élèves et les enseignants aux biotechnologies et à favoriser le développement de la relève dans trois sphères d’application de cette nouvelle science : la santé, l’agriculture et l’environnement.

Les organisateurs du DBSC espèrent orienter les élèves vers des études et des carrières en biotechnologie, secteur effervescent en pleine croissance.

Dans le cadre de sa mission de Sensibilisation aux Études, à l’Université et à la Recherche, le Projet SEUR organise à titre de coordonnateur provincial, et ce depuis 2010, le Défi BioGENEius Sanofi Canada. Inspiré par la question « Comment allez-vous changer le monde? », les jeunes participants et participantes, en relation de mentorat avec des étudiants et étudiantes universitaires et des scientifiques de premiers plans, ont eu moins qu’un an pour travailler sur d’étonnantes découvertes scientifiques susceptibles d’améliorer le quotidien de nombre de Canadiens et canadiennes.

-30-

Pour de plus amples informations, veuillez communiquer avec :

Élodie Bouchard
Chargée de projet - Défi BioGENEius Sanofi Canada
Projet SEUR  - Université de Montréal

Tél : 514-343-6111 poste 3365
Courriel : elodie.bouchard@umontreal.ca
Site Internet : www.seur.qc.ca